Les réseaux sociaux comme outils de recrutement

Publié le par NISHIZONO

Pour une entreprise, le recrutement est un acte crucial qui va déterminer sa performance économique. Elle doit donc recruter le meilleur candidat avant les autres tout en maîtrisant ses coûts. Pour résoudre cette problématique, Internet et ses réseaux sociaux tombent à point nommé.

L'e-recrutement

Le recrutement traditionnel tel qu'on le connaît est aujourd'hui fortement concurrencé par le recrutement en ligne. De nombreuses entreprises se sont lancées sur ce marché qui s'est avéré lucratif. Concrètement, elles gèrent un site qui met en relation des offreurs et des demandeurs d'emploi. Les candidats déposent et postulent gratuitement, tandis que les entreprises doivent payer pour pouvoir diffuser leurs offres ou consulter la cvthèque.

Aujourd'hui, de nombreux acteurs privés sont présents sur ce marché : Monster, Région Job, KelJob ou Gmonjob. On assiste à l'arrivée de nouveaux entrants et au regroupement de certains acteurs, avec par exemple le rachat par Monster d'Emailjob, une figure historique de l'e-recrutement français.

Les réseaux sociaux comme outil de recrutement

Les réseaux sociaux n'ont pas attendu Internet pour exister. Chaque individu possède son propre réseau social (sa famille, ses amis, ses collègues). Mais le Web a permis la démultiplication de ces réseaux, devenus plus denses et plus mondialisés. Ces réseaux sociaux, dont l'incontournable Facebook, permettent à des individus autour du monde de communiquer sur différents sujets.

Un premier constat s'impose avant tout. D'après une étude de Régions Job en 2011, à peine 30% utilisent les réseaux sociaux pour le recrutement contre près de 98% des candidats et 87% des recruteurs pour les sites d'emplois. Il n'empêche, l'utilisation intensive de ces réseaux sociaux par les Jobboards reste une des priorités en 2011. Grâce à ces réseaux sociaux, les sites d'emplois espèrent drainer un trafic important et capter les meilleurs profils.

Ces réseaux sociaux investissent également le marché du e-recrutement, comme avec une application de recrutement pour Facebook, "Work with me", conçue par Tmpneo. Le principe est que les salariés mettent sur leurs pages Facebook les postes à pourvoir dans leurs entreprises et les partagent à leur réseau. Des grands comptes comme Areva, Unilog et L'Oréal utilisent déjà cette application.

Indéniablement, l'avenir des jobboards et des réseaux sociaux dans l'e-recrutement est intimement lié.

Recrutement

Publié dans Rh & entreprise

Commenter cet article